Mode SaaS : fonctionnement, avantages et inconvénients

mode SaaS

Le mode SaaS (Software as a Service) est un nouveau concept permettant aux entreprises de s’abonner à des logiciels en ligne. Elles n’ont plus besoin d’acheter ces applications ni de les installer sur leur matériel informatique. À travers le présent article, vous découvrirez en quoi consiste le mode SaaS ainsi que ses avantages et inconvénients.

Qu’est-ce que le mode SaaS ?

Le mode SaaS est un service grâce auquel les entreprises s’abonnent à des logiciels situés dans le cloud, par le biais de l’Internet. Chacune des applications est hébergée sur l’infrastructure du fournisseur du service ou de l’éditeur.

L’entreprise n’a donc plus besoin d’acquérir le logiciel et de l’installer sur son parc informatique ou ses serveurs. Ce concept assez récent est de plus en plus populaire en raison de sa grande flexibilité et du fait qu’il n’est pas coûteux pour les entreprises.

Comment fonctionne le mode SaaS ?

Il fait partie des catégories du Cloud Computing. Il permet aux entreprises d’utiliser librement des logiciels en ligne. Les utilisateurs ont la possibilité de se connecter depuis un ordinateur ou un autre équipement informatique. Quant au fournisseur du service, il déploie et exécute le logiciel hébergé dans son cloud ou dans celui de l’éditeur.

En échange, vous devez payer un abonnement par mois et par utilisateur selon les ressources consommées. De plus, les mises à jour régulières des logiciels et la maintenance du matériel sont gérées en externe par le prestataire du service. Cela évite les coupures des postes de travail. Les utilisateurs n’ont qu’à se connecter pour avoir accès à toutes les applications mises à disposition en ligne.

Quels sont les avantages du mode SaaS ?

Ce mode présente plusieurs avantages. Pour commencer, les coûts de maintenance et d’utilisation des logiciels sont plus bas que ceux d’une acquisition traditionnelle. Ce service est une solution économique et efficace qui convient aux PME ayant peu de moyens à déployer.

Ensuite, il n’y a ni installation ni mises à jour à faire. Les applications SaaS sont préinstallées sur les serveurs du prestataire et prêtes à l’emploi. Cela justifie le faible temps de déploiement. Vous n’aurez pas besoin d’avoir un matériel informatique ultra performant afin d’installer des serveurs en interne. Quant aux mises à jour, elles sont réalisées par le prestataire.

Les entreprises sont libres de choisir un seul prestataire pour tous les logiciels en mode SaaS ou un prestataire distinct pour chaque logiciel selon leurs préférences. La sécurité des données est assurée par le prestataire et celui-ci emploie des experts dans le domaine.

L’autre avantage du mode SaaS est qu’il est accessible n’importe où et n’importe quand. Il suffit d’avoir une connexion Internet : c’est l’unique condition. On apprécie aussi la flexibilité et l’évolutivité des offres proposées, permettant aux utilisateurs de disposer d’une solution qui correspond à leurs besoins réels.

Si vous souhaitez stocker des données confidentielles, vous pouvez négocier avec le prestataire des dispositions spécifiques pour la maintenance, le taux de disponibilité des données et la sécurité.

Outre les logiciels, les entreprises peuvent encore proposer d’autres services en mode SaaS à destination de leur clientèle. Pour ce faire, elles n’auront pas besoin de développer leur infrastructure. Il faut juste nouer un partenariat avec un fournisseur. Les avantages sont nombreux et on ne saurait tous les citer ici.

Quels sont les inconvénients du mode SaaS ?

Malgré ses multiples avantages, il présente quelques inconvénients. Tout d’abord, une entreprise qui utilise ce service perd son indépendance informatique. Elle est tributaire du prestataire qui lui fournit le service, celui-ci possédant les logiciels et hébergeant les données de la firme. cloudMais, si le prestataire dépose le bilan, rencontre des problèmes techniques, vous fait défaut ou augmente ses tarifs, que se passera-t-il ?

Aussi, le changement de prestataire est généralement difficile parce qu’il met en cause le fonctionnement de l’entreprise et requiert le transfert de la base de données. Ensuite, étant donné que le mode SaaS fonctionne via le web, il vaut mieux avoir un lien Internet performant (type fibre) avec un haut débit. À défaut de quoi, l’expérience utilisateur pourrait être moins fluide.

Enfin, pour les logiciels employés généralement par l’entreprise et par plusieurs utilisateurs, le coût du fonctionnement en mode peut être considérablement supérieur à l’achat de l’application.

Conclusion

En résumé, le mode SaaS est un service qui permet à une entreprise d’utiliser un logiciel dans le cloud sans être obligée de l’acheter ou de l’installer. Il présente de multiples avantages, mais également quelques inconvénients qu’il ne faut en aucun cas négliger.