Arbre de compétences : qu’est-ce qu’il faut savoir ?

compétence

L’arbre de compétences est un outil qui représente une entreprise dans sa totalité sans la réduire à ses produits et marchés. Son objectif est d’établir une radiographie de l’entreprise afin de prendre en compte ses compétences distinctives dans l’élaboration d’options stratégiques. Cet article vous livre tout ce qu’il faut savoir sur l’arbre de compétences.

Qu’est-ce que l’arbre de compétences ?

L’arbre de compétences est une méthodologie pédagogique qui permet de voir, d’un seul coup d’œil, les compétences d’une entreprise, d’une PME ou d’une multinationale. Celles-ci l’utilisent pour dynamiser et réorganiser leurs services.

Dans cet arbre, les racines (les compétences techniques, les savoir-faire notamment les ressources humaines) et le tronc sont aussi importants que les branches. Les compétences du tronc sont les capacités de mise en œuvre de l’entreprise et les sources de risque. Les branches et les feuilles correspondent aux lignes produit-marché de la société.

Par ailleurs, l’arbre de compétences propose un langage et un espace de négociation commun aux :

  • individus qui offrent des compétences ;
  • employeurs qui demandent des compétences ;
  • formateurs qui transforment des compétences.

Il faut noter que cet arbre fait découvrir à l’entreprise ce qu’elle ignorait. Cela favorise notamment une implication dans le développement du groupe.

Comment lit-on l’arbre de compétences ?

L’arbre de compétence ressemble tout d’abord à une mosaïque. Le tronc et les branches sont faits de petits carrés ou de petits rectangles de couleurs. Chaque petit carré est un brevet, c’est-à-dire un signe de compétence. Si vous cliquez dans l’un de ces petits carrés, vous faites apparaître dans un coin de l’écran une icône du brevet.

Vous trouverez dans le bas de l’arbre des compétences que les gens ont acquises en premier. Plus exactement, les compétences qui ont la plus grande capacité d’engendrer d’autres compétences, celles dont l’apprentissage mène à d’autres apprentissages. C’est le tronc.

Dans le haut de l’arbre, il y a les signes de compétences qui ont été acquis après une longue expérience ou de longues années d’études. Ce sont principalement les brevets. Les branches ne sont donc pas des disciplines. Il s’agit des savoirs associés dans la vie réelle aux membres de l’entreprise.

Concernant les feuilles, il s’agit d’une compétence dont l’acquisition n’est pas nécessaire à l’acquisition d’une autre. Toutefois, ce qui est bout de cursus à un moment donné peut-être voie de passage à un autre.

Pourquoi miser sur le développement des compétences ?

Les entreprises doivent mettre en œuvre des activités de formation qui visent le développement de leurs employés. Ceci leur permettra surtout de voir plusieurs aspects positifs dans leur processus de croissance.

Augmenter l’efficacité

Développer les compétences de ses employés, c’est également saisir l’occasion d’augmenter leur rendement au travail. Ceci leur permettra essentiellement d’accomplir mieux et plus rapidement les tâches exigées. Bien évidemment, les employés rencontrent aussi des avantages majeurs à accroître leur savoir, tant technique qu’intellectuel.

Ils sont nombreux, les bénéfices qui gravitent autour de la formation continue. En effet, se réserver du temps pour l’apprentissage, c’est s’offrir entre autres des bienfaits professionnels.

Fidéliser les employés

De nos jours, la concurrence est de plus en plus forte sur le marché du travail. La rétention des membres d’une équipe constitue aussi un enjeu important. Miser alors sur le développement des compétences des employés permet d’augmenter la confiance de ces derniers envers leur employeur. Cela permet donc d’accroître leur engagement. Par ailleurs, les entreprises qui offrent un cadre stimulant d’apprentissage par la formation améliorent leur image à l’externe. Cette pratique leur permettra particulièrement d’attirer des talents.

Accroître sa motivation

arbre de compétencesSe sentir compétent, c’est une source de motivation pour de nombreuses personnes. C’est aussi concrétiser son potentiel et devenir une valeur ajoutée non seulement pour son travail, mais également pour son équipe.

Restez donc à l’affût des occasions d’apprentissage par un collègue expérimenté (training on the job), revues professionnelles, ou les articles. Il y a également la formation à distance en ligne (E-learing), la formation comprenant des salariés de plusieurs entreprises (Inter-formation) ou la formation professionnelle spécifique à une entreprise (Intra-formation).

Améliorer sa capacité d’adaptation

Naturellement, plusieurs aspects (internes et externes) évoluent au sein d’une entreprise. C’est pourquoi il est impératif de développer son agilité afin de faire face à ces changements et de tirer notamment son épingle du jeu. Il est aussi possible de mieux traverser ces mutations grâce aux connaissances à jour que la formation continue procure.

Conclusion

En somme, il faut noter que l’organisation et l’évaluation des compétences sont différentes dans chaque entreprise. Elles ne sont décidées par aucune institution, commission ou théorie de la connaissance. Les branches ne sont pas des disciplines, mais des compétences rapprochées par les parcours effectifs des membres de l’entreprise.