origine-transformation-digitale

Quelles sont les causes de la disruption et la transformation digitale

Les effets du darwinisme numérique se font sentir dans les entreprises du monde entier. Le monde des affaires a toujours été gouverné en fonction de la survie des plus forts ou plus exactement de ceux qui savent s’adapter. La technologie évolutive continue de disrupter les marchés à tous les niveaux, ce qui rend des entreprises fortes fragiles et à contrario des entreprises agiles bien placées pour remporter la mise.

Les causes de la disruption et la transformation digitale

Les innovations technologiques induites par la technologie

origine-transformation-digitaleCependant, encore une fois, ce n’est pas la technologie qui est à l’origine de la disruption ou de la transformation de certains marchés. C’est la façon dont elle est utilisée et adoptée par les clients, les partenaires, les concurrents et les diverses parties prenantes.

Les technologies présentant un potentiel clair de disruption comprennent :

  • l’IdO,
  • l’intelligence artificielle,
  • l’informatique de pointe,
  • la réalité virtuelle et augmentée,
  • la blockchain.

Le potentiel étant le plus fort lorsqu’ils sont combinés et qu’ils permettent de nouvelles applications, comme nous le constatons dans la convergence de l’IA, de l’IdO et des analyses de données. Dans la transformation industrielle, la convergence des technologies de l’information et des technologies de l’information change également la donne.

Comportement et exigences des clients

Nous vivons dans un monde d’immédiateté. Les clients veulent un SAV qui leur réponde dans les minutes après leur demande. Cela n’est évidemment possible que via les canaux digitaux. La technologie peut donc être la cause de défis commerciaux.

La demande des clients pour la facilité d’utilisation et la simplicité dans les relations avec les entreprises est croissante La digitalisation peut tout simplement aux entreprises de rattraper leur retard vu l’importance de rendre les interactions et le soutien aux clients faciles et sans friction.

L’innovation et les inventions induites

Des approches entièrement nouvelles aux défis humains et commerciaux, ainsi que des innovations et des inventions qui créent une nouvelle réalité, que ce soit en science, en affaires, en technologie ou même dans un contexte non technologique de véritable innovation peuvent être perturbatrices. L’invention de médicaments qui changent la santé et la société (comme cela s’est produit plusieurs fois dans le passé), la presse à imprimer, le train, que peut-on faire ensuite ? Les sciences de la vie et l’application de la technologie au sein du corps et de l’esprit humains sont probablement les domaines où vous avez le plus de chances de réussir.

La disruption induite par l’écosystème

Changements économiques, demandes des partenaires qui veulent s’adapter, évolutions vers des collaborations dans des écosystèmes métier transformationnels, évolutions réglementaires (pensez à l’impact transformationnel du Règlement général sur la protection des données ou GDPR par exemple), changements géopolitiques, la liste est longue.

Les régulateurs ne se contentent pas d’examiner l’impact des technologies numériques du point de vue de la protection des données à caractère personnel, comme ils le font bien entendu avec le GDPR dans l’UE. Le monde regorge de nouvelles réglementations et elles exigent des approches transformationnelles au niveau des personnes, des processus, des stratégies ET des technologies, comme toute personne qui s’est sérieusement préoccupée de la conformité au GDPR peut vous le dire.

Il y a des appels à réglementer :

  • l’IdO: l’utilisation de l’IdO est déjà limitée dans la prochaine réglementation de l’UE sur la protection de la vie privée et l’ePrivacy (et GDPR), dans le monde entier,
  • la blockchain.

En ce qui concerne l’Internet des Objets, l’efficacité énergétique et l’écologie sont les éléments clés des programmes en matière de construction intelligente et de ville intelligente. La directive révisée sur la performance énergétique des bâtiments dans l’UE qui demande l’utilisation de technologies intelligentes et un soutien supplémentaire aux voitures électriques.

Chevauchement des perturbations numériques

Et cet aspect écosystémique nous ramène à cet aspect essentiel de la transformation numérique : l’interdépendance et l’interconnectivité de tout.

Tous ces éléments se chevauchent et sont liés les uns aux autres, qu’il s’agisse de perturbations, de processus et de modèles opérationnels, d’activités opérationnelles ou de chacune des activités de l’organisation et de l’écosystème plus large dans lequel elle évolue. L’effet papillon en action. Pensez à la façon dont pratiquement tous les processus d’affaires sont liés de facto, à l’interconnectivité des activités commerciales du point de vue du client, à la façon dont l’information passe à travers toutes les transformations numériques et bien plus encore.

Les caractéristiques des entreprises digitalisées

Collaborative

Chaque membre de l’organisation participe de façon significative à la réalisation d’une vision commune. Cela signifie qu’il faut travailler ensemble à différents niveaux de l’organisation et entre les équipes afin d’instaurer la confiance, de promouvoir la transparence et de mobiliser les employés.

Culturelle

Il faut s’éloigner des structures et des hiérarchies commerciales traditionnelles et donner aux employés les moyens de prendre des décisions et d’apporter des idées.

Basé sur le cloud

Les services en nuage sont économiques et agiles, permettant aux entreprises de choisir ceux qui répondent à leurs besoins et de rationaliser leurs coûts informatiques et d’infrastructure.

Mobile

Les clients attendent facilité et commodité de la part des entreprises, ce qui signifie qu’ils doivent être sur mobile, où plus de la moitié du trafic Web est généré.
Innovateur : Les entreprises digitalisées expérimentent constamment et apprennent ensuite des résultats afin d’éclairer les changements plus importants à l’échelle de l’entreprise.

Processus continuel

Il ne s’agit pas d’un projet avec une date de début et de fin. La technologie continuera d’évoluer et nécessitera des adaptations aux processus actuels, ce qui signifie que vous devez continuer à apprendre et à évoluer.

Guidées par les données

Cela comprend non seulement la collecte et l’analyse de données sur vos clients, mais aussi la mesure de ce qui se passe au sein de votre entreprise.
Centré sur le client : En fin de compte, ces changements sont tous axés sur la prestation d’un meilleur service et d’une meilleure expérience pour vos clients.

L’importance de l’image holistique

Ainsi, même si nous ne faisons que séparer certains aspects de la transformation numérique (commerciale), il est de la plus haute importance d’obtenir cette image holistique.

Les entreprises ont toujours changé et innové, les technologies ont toujours été accompagnées de défis et d’opportunités, les réglementations et les écosystèmes ont toujours évolué. Ce n’est pas nouveau.

C’est dans le degré d’interdépendance et les diverses accélérations, qui exigent des changements profonds à l’échelle de l’entreprise, que la transformation digitale des affaires doit être perçue comme plus qu’un mot à la mode, mais comme un défi, une force et surtout une occasion pour les organisations qui leur permettront d’acquérir les compétences essentielles dont elles ont besoin pour réussir dans des environnements en évolution rapide où la vitesse du changement touche une multitude de phénomènes, allant de l’accélération de l’innovation technologique et des perturbations qui remettent en cause le statu quo des modèles d’affaires communs à la nécessité de réagir rapidement à l’évolution de la demande des clients et des partenaires dans l’ensemble des chaînes de valeur et d’approvisionnement.

You may also like

Popular News